L’éloge, le blâme et la représentation discursive des choix éthiques

  • Marc Dominicy

Abstract

Aristotelian Rhetorical Acts (ARAs) are discourse acts that should Intentionally cause a mental act of the hearer’s in order to be successfully performed and satisfied: the speaker who successfully performs an ARA of advising/warning, accusing/defending, gives at least one of the reasons s/he has for performing this very ARA, and by doing so, s/he provides the hearer with at least one reason for deciding to act or assenting.  Aristotle’s failure to rationalize praise and blame in terms of deliberative advice or warning stems from the very nature, and internal inconsistency, of his ethical theory, but also reflects conflicting intuitions of common sense about the causes and reasons of good or bad actions.

References

ALSTON, W. P. (1991), « Searle on Illocutionary Acts », dans Lepore et Van Gulick, éds, pp. 57-80.

AMOSSY, R., éd. (1999). Images de soi dans le discours. La construction de l’ethos, Lausanne/Paris, Delachaux et Niestlé.

AMOSSY, R., KOREN, R., et SARFATI, G.-E., éds (2002), Après Perelman: quelles politiques pour les nouvelles rhétoriques ? L’argumentation dans les sciences du langage, Paris/Montréal, L’Harmattan.

ANTONIOL, L. (1998), Things People Do, Thèse de doctorat, Université de Stirling.

ARISTOTE, Ethica Eudemia, éd. de F. Susemihl, Leipzig, Teubner, 1884 [traduction française par É. Lavielle, Éthique à Eudème, Suivi de Des Vertus et des vices, Paris, Pocket, 1999].

ARISTOTE, Ethica Nicomachea, éd. de I. Bywater, Oxford, Scriptorum Classicorum Bibliotheca Oxoniensis, 1894 [traductions françaises : J. Voilquin, Éthique de Nicomaque, Paris, Garnier, 1940 ; J. Tricot, Éthique à Nicomaque, Paris, Vrin, 1990].

ARISTOTE, Magna Moralia, éd. de F. Susemihl, Leipzig, Teubner, 1883 [traduction française par C. Dalimier, Les Grands Livres d’éthique (la Grande Morale), Paris, Arléa, 1995].

ARISTOTE, Physique, éd. bilingue de H. Carteron, Paris, Les Belles Lettres, 1961.

ARISTOTE, La Poétique, éd. bilingue de R. Dupont-Roc et J. Lallot, Paris, Éditions du Seuil, 1980.

ARISTOTE, Politique, éd. bilingue de J. Aubonnet, Paris, Les Belles Lettres, 1960-89.

ARISTOTE, Rhétorique, éd. bilingue de M. Dufour et A. Wartelle, Paris, Les Belles Lettres, 1967-89.

ARISTOTE, Topiques. Tome I : Livres I-IV, éd. bilingue de J. Brunschwig, Paris, Les Belles Lettres, 1967.

AUBENQUE, P. (1997), La Prudence chez Aristote, Paris, Presses Universitaires de France, 2e éd.

AUSTIN, J. L. (1962), How to Do Things with Words, éd. de J. O. Urmson, Oxford, Clarendon Press [traduction française : Quand dire, c’est faire, Paris, Éditions du Seuil, 1970].

AUSTIN, J. L. (1970), « Ἀγαθόν and εὐδαιμονία in the Ethics of Aristotle », dans Philosophical Papers, éd. de J. O. Urmson et G. J. Warnock, Oxford, Oxford University Press, 2e éd., pp. 1-31.

BACH, K. et HARNISH, R. M. (1979), Linguistic Communication and Speech Acts, Cambridge (Mass.) / Londres, The MIT Press.

BAIER, A. (1985), « Mind and Change of Mind », dans Postures of the Mind: Essays on mind and morals, Londres, Methuen, pp. 51-73.

BENNETT, J. (1991), « How do Gestures Succeed ? », dans Lepore et Van Gulick, éds, pp. 3-15.

CARNAP, R. (1950), Logical Foundations of Probability, Chicago, University of Chicago Press.

CERF, W. (1969), Compte rendu de Austin (1962), dans Fann, éd., pp. 351-379.

CROSBY, J. F. (1990), « Speech Act Theory and Phenomenology », dans Burkhardt, A., éd., Speech Acts, Meaning and Intentions : Critical approaches to the philosophy of John R. Searle, Berlin / New York, Walter de Gruyter, pp. 62-88.

DAMASIO, A. R. (1994), Descartes’ Error : Emotion, reason, and the human brain, New York, A. Grosset / Putnam Books [traduction française : L’Erreur de Descartes. La raison des émotions, Paris, Odile Jacob, 1995].

DANBLON, E. (1999), « Is Praise a Kind of Advice ? », dans van Eemeren, F. H. et al., éds, Proceedings of the Fourth International Conference of the International Society for the Study of Argumentation, Amsterdam, SIC SAT, pp. 109-111.

DANBLON, E. (2001a). « La rationalité du discours épidictique », dans Dominicy et Frédéric, éds, pp. 19-47.

DANBLON, E. (2001b), « Le conseil dans la théorie de la politesse : réflexion autour de la notion de désir altruiste », dans Wauthion, M. et Simon, A. C., éds, Politesse et idéologie. Rencontres de pragmatique et de rhétorique conversationnelles, Louvain, Peeters (Bibliothèque des Cahiers de l’Institut de Linguistique de Louvain, n° 107), pp. 45-51.

DANBLON, E. (2002a), Rhétorique et rationalité. Essai sur l’émergence de la critique et de la persuasion, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles.

DANBLON, E. (2002b), « Éthique et rhétorique : entre les faits et les normes », dans Amossy et al., éds, pp. 89-120.

DANBLON, E. (2004a), « Rhétorique de la chose jugée », dans Amossy, R. et Koren, R., éds, Argumentation et prise de position dans le discours (= Semen, n° 17), Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, pp. 99-109.

DANBLON, E. (2004b), « Un discours rapporté dans une argumentation délibérative : le ‘paradeigma’ d’Aristote », dans Rosier, L. et al., éds, Le Discours rapporté dans tous ses états. Question de frontières, Paris/Montréal, L’Harmattan, pp. 437-444.

DANBLON, E. (2004c), « Le témoignage : vérité ou évidence ? », dans Schreiber, J.-P. et al., éds, Oralités. Les usages de la parole des gens en sciences humaines. Actes du séminaire Prosopopée I, Bruxelles, Université libre de Bruxelles (Unité de Recherches « Sources audiovisuelles en histoire contemporaine »), pp. 53-66.

DANBLON, E. (2005), La Fonction persuasive. Anthropologie du discours rhétorique : origines et actualité, Paris, Armand Colin.

DANBLON, E. (2013), L’Homme rhétorique. Culture, raison, action, Paris, Éditions du Cerf.

DANBLON, E. et DELVENNE, S. (2004), « Rationalité discursive et construction de l’identité collective. Analyse de témoignages de rescapés de la Shoah », Revue de Sémantique et Pragmatique, n° 14, pp. 103-120.

DAVIDSON, D. (1980), Essays on Actions and Events, Oxford, Clarendon Press [cité d’après la traduction française : Actions et événements, Paris, Presses Universitaires de France, 1993].

DAVIDSON, D. (1982), « Paradoxes of Irrationality », dans Wollheim et Hopkins, éds, pp. 289-305.

DAVIDSON, D. (1985), « Deception and Division », dans Lepore et McLaughlin, éds, pp. 138-148.

DAVIS, S. (1980), « Perlocutions », dans Searle, J. R., Kiefer, F., et Bierwisch, M., éds, Speech Act Theory and Pragmatics, Dordrecht/Boston/Londres, Reidel, pp. 37-55.

DELVENNE, S. et DOMINICY, M. (2001), « La construction “éthique” dans lestémoignages de déportés », dans Paugam-Moisy, H., Nyckees, V., et Caron-Pargue, J., éds, La Cognition entre individu et société. Modèles et méthodes. Actes d’ARCo’2001, Paris, Hermès Sciences, pp. 241-253.

DELVENNE, S., MICHAUX, C., et DOMINICY, M. (2005), Catégoriser l’impensable. La figure du « musulman » dans les témoignages de rescapés des camps nazis, Bruxelles, Université libre de Bruxelles (Unité de Recherches « Sources audiovisuelles en histoire contemporaine ») [accessible en ligne sur le site «Difusion» de l’Université libre de Bruxelles].

DENNETT, D. C. (1978), « How to Change Your Mind », dans Brainstorms: Philosophical essays on mind and psychology, Cambridge (Mass.), The MIT Press (Bradford Books), pp. 300-309.

DE SOUSA, R. B. (1971), « How to Give a Piece of Your Mind : or, the logic of belief and assent », The Review of Metaphysics, 25, pp. 52-79.

DOMINICY, M. (1993), « De Toulmin à Perelman : analyse d’un réseau argumentatif », Verbum, n° 1-2-3/1993, pp. 241-250.

DOMINICY, M. (1994), « Du “style” en poésie », dans Molinié, G. et Cahné, P., éds, Qu’est-ce que le style?, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 115-137.

DOMINICY, M. (1995), « Rhétorique et cognition : vers une théorie du genre épidictique », Logique et Analyse, n° 150-151-152, pp. 159-177.

DOMINICY, M. (1996), « Le genre épidictique : une argumentation sans questionnement ? », dans Hoogaert, C., éd., Argumentation et questionnement, Paris, Presses Universitaires de France, pp. 1-12.

DOMINICY, M. (2001), « L’épidictique et la théorie de la décision », dans Dominicy et Frédéric, éds, pp. 49-77 [accessible en ligne sur le site « Di-fusion » de l’Université libre de Bruxelles].

DOMINICY, M. (2002a), « Les “topoï” du genre épidictique : du modèle au critère, et vice-versa », dans Eggs, E., éd., Topoï, discours, arguments (= Zeitschrift für französische Sprache und Literatur, Beiheft 32), Stuttgart, Franz Steiner Verlag, pp. 49-65.

DOMINICY, M. (2002b), « La dimension sémantique du discours argumentatif: le travail sur les notions », dans Amossy et al., éds, pp. 121-150.

DOMINICY, M. (2002c), « Colométrie, période et rythme dans le lyrisme choral en Grèce ancienne », Les Études Classiques, 70, pp. 321-352.

DOMINICY, M. (2004), « La pregunta poética », Cuadernos Hispanoamericanos, n° 643, pp. 15-22.

DOMINICY, M. (2005), « La “dissociation des notions” et le problème du “réalisme” », dans Bouget, D. et Karsenty, S., éds, Regards croisés sur le lien social, Paris, L’Harmattan, pp. 87-99.

DOMINICY, M. (2006), « Perelman und die Brüsseler Schule », dans Kopperschmidt, J., éd., Die neue Rhetorik. Studien zu Chaim Perelman, Munich, Wilhelm Fink Verlag, pp. 73-134 [version française accessible en ligne sur le site « Di-fusion » de l’Université libre de Bruxelles].

DOMINICY, M. (2007), « La fortune morale en éthique et en rhétorique », inédit [accessible en ligne sur le site « Di-fusion » de l’Université libre de Bruxelles].

DOMINICY, M. (2008), « Epideictic Rhetoric and the Representation of Human Decision and Choice », dans Korta, K. et Garmendia, J., éds, Meaning, Intentions, and Argumentation, Stanford, Center for the Study of Language and Information, pp. 179-207.

DOMINICY, M. (2009), « La théorie des actes de langage et la poésie », dans Delente, É., éd., Linguistique du texte poétique (= L’Information Grammaticale, n° 121), pp. 40-45.

DOMINICY, M. (2010), « Les sources cognitives de la théorie du complot. La causalité et les faits », dans Danblon, E. et Nicolas, L., éds, Les Rhétoriques de la conspiration, Paris, CNRS Éditions, pp. 119-132.

DOMINICY, M. (2011), Poétique de l’évocation, Paris, Classiques Garnier.

DOMINICY, M. (2012), « Logique déontique, logique illocutoire et verbes modaux », dans Van Peteghem, M. et al., éds, Le Verbe en verve. Réflexions sur la syntaxe et la sémantique verbales en hommage à Dominique Willems, Gand, Academia Press, pp. 451-466 [version augmentée accessible en ligne sur le site « Difusion » de l’Université libre de Bruxelles].

DOMINICY, M. et FRANKEN, N. (2002), « Speech Acts and Relevance Theory », dans Vanderveken, D. et Kubo, S., éds, Essays in Speech Act Theory, Amsterdam/Philadelphie, John Benjamins (Pragmatics and Beyond Series, NS 77), pp. 263-283, 298-301.

DOMINICY, M. et FRÉDÉRIC, M., éds (2001), La Mise en scène des valeurs. La rhétorique de l’éloge et du blâme, Lausanne/Paris, Delachaux et Niestlé.

DOMINICY, M., MICHAUX, C., et KREUTZ, P. (2004), « Les stéréotypes : du lieu spécifique à la (re)qualification », dans Danblon, E., éd., Les Stéréotypes féminins. Une étude rhétorique et discursive (= Degrés, n° 117), pp. a1-a28.

DOWTY, D.R. (1979), Word Meaning and Montague Grammar : The semantics of verbs and times in Generative Semantics and in Montague’s PTQ, Dordrecht/Boston/Londres, Reidel.

EGGS, E. (1994), Grammaire du discours argumentatif. Le topique, le générique, le figuré, Paris, Kimé.

FANN, K. T., éd. (1969), Symposium on J. L. Austin, Londres / New York, Routledge and Kegan Paul / The Humanities Press.

FRANKEN, N. et DOMINICY, M. (2001), « Épidictique et discours expressif », dans Dominicy et Frédéric, éds, pp. 79-106 [accessible en ligne sur le site « Difusion » de l’Université libre de Bruxelles].

FRENCH, P. A. (1985), « Fishing the Red Herrings Out of the Sea of Moral Responsibility », dans Lepore et McLaughlin, éds, pp. 73-87.

GAINES, R. N. (1979), « Doing by Saying : toward a theory of perlocution », The Quarterly Journal of Speech, 65, pp. 207-217.

GARVER, E. (1984), « Aristotle’s Genealogy of Morals », Philosophy and Phenomenological Research, 44, pp. 471-492.

GRICE, H. P. (1989), Studies in the Way of Words, Cambridge (Mass.), Harvard University Press.

GU, Y. (1993), « The Impasse of Perlocution », Journal of Pragmatics, 20, pp. 405-432.

GU, Y. (1994), « Pragmatics and Rhetoric : a collaborative approach to conversation », dans Parret, H., éd., Pretending to Communicate, Berlin / New York, Walter de Gruyter, pp. 173-195.

HAHN, L. E., éd. (1999), The Philosophy of Donald Davidson, Chicago / La Salle (Ill.), Open Court.

HEMPEL, C. G. (1965), « Inductive Inconsistencies », dans Aspects of Scientific Explanation, Londres / New York, Collier-Macmillan / The Free Press, pp. 53-79.

HORNSBY, J. (1980), Actions, Londres, Routledge and Kegan Paul.

JACKENDOFF, R. S. (1985), « Believing and Intending : two sides of the same coin », Linguistic Inquiry, 16, pp. 445-460.

KENNY, A. (1963), Action, Emotion and Will, Londres / New York, Routledge and Kegan Paul / The Humanities Press.

KINTSCH, W. et VAN DIJK, T. A. (1978), « Toward a Model of Text Comprehension and Production », Psychological Review, 85, pp. 363-394.

KISSINE, M. (2007), Contexte et force illocutoire. Vers une théorie cognitive des actes de langage, Thèse de doctorat, Université libre de Bruxelles [accessible en ligne sur le site « Di-fusion » de l’Université libre de Bruxelles].

KISSINE, M. (2008), « Locutionary, Illocutionary, Perlocutionary », Language and Linguistics Compass, 2/6, pp. 1189-1202.

KISSINE, M. (2009), « Illocutionary Forces and What Is Said », Mind and Language, n° 24, pp. 122-138.

KISSINE, M. (2010), « Teaching and Learning Guide for : “Locutionary, Illocutionary, Perlocutionary” », Language and Linguistics Compass, 4/9, pp. 903-905.

KISSINE, M. (2012), « Sentences, Utterances, and Speech Acts », dans Allan, K. et Jaszcolt, K. M., éds, Cambridge Handbook of Pragmatics, Cambridge, Cambridge University Press, pp. 169-190.

KISSINE, M. (2013a), From Utterances to Speech Acts, Cambridge, Cambridge University Press.

KISSINE, M. (2013b), « Speech Act Classifications », dans Turner, K. et Sbisà, M., éds, Pragmatics of Speech Actions, Berlin, Mouton de Gruyter, pp. 173-202.

KREUTZ, P. 2001. « L’épidictique et les émotions », dans Dominicy et Frédéric, éds, pp. 107-134.

KURZON, D. (1998), « The Speech Act of Incitement : perlocutionary acts revisited », Journal of Pragmatics, 29, pp. 571-596.

LAZAR, A. (1999), « Akrasia and the Principle of Continence or What the Tortoise Would Say to Achilles », dans Hahn, éd., pp. 381-405.

LEECH, G. N. (1983), Principles of Pragmatics, Londres / New York, Longman.

LEPORE, E. et McLAUGHLIN, B., éds (1985), Action and Events : Perspectives on the philosophy of Donald Davidson, Oxford, Blackwell.

LEPORE, E. et VAN GULICK, R., éds (1991), John Searle and His Critics, Oxford, Blackwell.

LERNER, M. J. (1980), The Belief in a Just World : A fundamental delusion, New York / Londres, Plenum Press.

LIBET, B. (1999), « Do We Have Free Will ? », dans Libet, B., Freeman, A. et Sutherland, K., éds, The Volitional Brain : Towards a neuroscience of free will (= Journal of Consciousness Studies, 6/8-9), Thoverton, Imprint Academic, pp. 47-57.

LORAUX, N. (1981), L’Invention d’Athènes. Histoire de l’oraison funèbre dans la « cité classique », Paris / La Haye / New York, Mouton / Éditions de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales.

MICHAUX, C. et DOMINICY, M. (2001), « Le jeu réciproque du cognitif et de l’émotif dans le genre épidictique », dans Dominicy et Frédéric, éds, pp. 135-165 [accessible en ligne sur le site « Di-fusion » de l’Université libre de Bruxelles].

MIKSIĆ, V. (2005), Du silence linguistique à la poétique des silences. L’œuvre de Stéphane Mallarmé, Thèse de doctorat, Université libre de Bruxelles.

MIKSIĆ, V. 2008. « Les actes de silence à la lumière de la Théorie des Actes de Langage », Revue de Sémantique et Pragmatique, n° 23, pp. 75-94.

MOURELATOS, A. P. D. (1981), « Events, Processes, and States », dans Tedeschi, P. J. et Zaenen, A., éds, Syntax and Semantics. Volume 14 : Tense and Aspect, New York, Academic Press, pp. 191-212.

NAGEL, T. (1979), « Moral Luck », dans Mortal Questions, Cambridge, Cambridge University Press, pp. 24-38.

NEUBERG, M. (1993), Philosophie de l’action. Contribution critique à la théorie analytique de l’action, Bruxelles, Académie Royale de Belgique (Classe des Lettres).

OGIEN, R. (1993), La Faiblesse de la volonté, Paris, Presses Universitaires de France.

PEARS, D. (1982), « Motivated Irrationality, Freudian Theory and Cognitive Dissonance », dans Wollheim et Hopkins, éds, pp. 264-288.

PERELMAN, C. et OLBRECHTS-TYTECA, L. (1970), Traité de l’argumentation. La nouvelle rhétorique, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, 2e éd.

PERNOT, L. (1993), La Rhétorique de l’éloge dans le monde gréco-romain, Paris, Institut d’Études Augustiniennes.

POPPER, K. R. (1963), Conjectures and Refutations : The growth of scientific knowledge, Londres / New York, Routledge and Kegan Paul / Basic Books [cite d’après la traduction française : Conjectures et réfutations. La croissance du savoir scientifique, Paris, Payot, 1985].

PROUST, J. (2001), « A Plea for Mental Acts », Synthese, n° 129, pp. 105-128.

ROBINSON, D. N. (2002), Praise and Blame : Moral realism and its application, Princeton/Oxford, Princeton University Press.

SEARLE, J. R. (1975), « The Logical Status of Fictional Discourse », New Literary History, 6, pp. 319-332 [traduction française : « Le statut logique du discours de la fiction », dans Sens et expression. Études de théorie des actes de langage, Paris, Éditions de Minuit, 1982, pp. 101-119].

SEARLE, J. R. (1983), Intentionality : An essay in the philosophy of mind, Cambridge, Cambridge University Press [cité d’après la traduction française : L’Intentionalité. Essai de philosophie des états mentaux, Paris, Éditions de Minuit, 1985].

SEARLE, J. R. (1991), « Responses », dans Lepore et Van Gulick, éds.

SEARLE, J. R. (1992), The Rediscovery of the Mind, Cambridge (Mass.), The MIT Press [cité d’après la traduction française : La Redécouverte de l’esprit, Paris, Gallimard, 1995].

SEARLE, J. R. (1995), The Construction of Social Reality, New York / Londres, Simon and Schuster (The Free Press) / Allen Lane (The Penguin Press) [cité d’après la traduction française : La Construction de la réalité sociale, Paris, Gallimard, 1998].

SEARLE, J. R. (2001), Rationality in Action, Cambridge (Mass.) / Londres, The MIT Press.

SEARLE, J. R. et VANDERVERKEN, D. (1985), Foundations of Illocutionary Logic, Cambridge, Cambridge University Press.

SORABJI, R. (1980), Necessity, Cause and Blame : Perspectives on Aristotle’s theory, Londres, Duckworth.

SPERBER, D. et WILSON, D. (1989), La Pertinence. Communication et cognition, Paris, Éditions de Minuit.

STOUTLAND, F. (1968), « Basic Actions and Causality », The Journal of Philosophy, 65, pp. 467-475.

STRAWSON, P. F. (1969), « Intention and Convention in Speech Acts », dans Fann, éd., pp. 380-400.

TOULMIN, S. E. (1958), The Uses of Argument, Cambridge, Cambridge University Press [traduction française : Les Usages de l’argumentation, Paris, Presses Universitaires de France, 1993].

UNAMUNO, M. de. (2002), Amor y pedagogía. Epistolario Miguel de Unamuno /Santiago Valentí Camp, éd. de B. Vauthier, Madrid, Biblioteca Nueva.

VANDERVEKEN, D. (1988), Les Actes de discours. Essai de philosophie du langage et de l’esprit sur la signification des énonciations, Liège/Bruxelles, Mardaga.

VANDERVEKEN, D. (1990), Meaning and Speech Acts. Volume I : Principles of Language Use, Cambridge, Cambridge University Press.

VANDERVEKEN, D. (1991), Meaning and Speech Acts. Volume II : Formal Semantics of Success and Satisfaction, Cambridge, Cambridge University Press.

VANDERVEKEN, D. (1992), « La théorie des actes de discours et l’analyse de la conversation », Cahiers de Linguistique Française, n° 13, pp. 9-61.

VANDERVEKEN, D. (1994), Principles of Speech Act Theory (= Cahiers d’Épistémologie, n° 188), Université du Québec à Montréal.

VANDERVEKEN, D. (1997), « La logique illocutoire et l’analyse du discours », dans Luzzati, D. et al., éds, Le Dialogique, Berne, Peter Lang, pp. 59-94.

VANDERVEKEN D. (1999), « La structure des dialogues intelligents », dans Moulin, B., Delisle, S. et Chaib-draa, B., éds, Analyse et simulation des conversations. De la théorie des actes de discours aux systèmes multiagents, Limonest, L’Interdisciplinaire, pp. 61-100.

VANDERVEKEN, D. (2001), « Illocutionary Logic and Discourse Typology », Revue Internationale de Philosophie, 55/216, pp. 243-255.

VANDERVEKEN, D. (2005), « Success, Satisfaction and Truth in Speech Acts and Formal Semantics », dans Davis, S. et Gillon, B. S., éds, Semantics : A reader, Oxford, Oxford University Press, pp. 710-734.

VAN DIJK, T. A. et KINTSCH, W. (1983), Strategies of Discourse Comprehension, New York, Academic Press.

VAN HECKE, T. (2001), Contribution à la théorie des actes de langage. Le remerciement, Thèse de doctorat, Université d’Anvers.

VENDLER, Z. (1967), « Verbs and Times », dans Linguistics in Philosophy, Ithaca (N. Y.), Cornell University Press, pp. 97-121.

VENDLER, Z. (1972), Res Cogitans : An essay in rational psychology, Ithaca (N. Y.) / Londres, Cornell University Press.

VERMAZEN, B. (1985), « Negative Acts », dans Vermazen, B. et Hintikka, M. B., éds, Essays on Davidson : Actions and Events, Oxford, Oxford University Press, pp.93-104.

VON WRIGHT, G. H. (1951), A Treatise on Induction and Probability, Londres, Routledge and Kegan Paul.

VON WRIGHT, G. H. (1963), Norm and Action : A logical enquiry, Londres / New York, Routledge and Kegan Paul / The Humanities Press.

WALSTER, E. (1966), « Assignment of Responsibility for an Accident », Journal of Personality and Social Psychology, 3, pp. 73-79.

WIERZBICKA, A. (1987), English Speech Act Verbs : A semantic dictionary, Sydney, Academic Press.

WILLIAMS, B. (1981), « Moral Luck », dans Moral Luck:Philosophical Papers 1973-1980, Cambridge, Cambridge University Press, pp. 20-39.

WOLLHEIM, R. et HOPKINS, J., éds (1982), Philosophical Essays on Freud, Cambridge, Cambridge University Press.

How to Cite
Dominicy, M. (1) “L’éloge, le blâme et la représentation discursive des choix éthiques”, Rivista Italiana di Filosofia del Linguaggio, 00. Available at: http://rifl.unical.it/index.php/rifl/article/view/252 (Accessed: 4March2021).